Dominique Salmon

1265-dominique--salmon-600px

Acrylique sur toile 100/120 cm – 30 impressions jet d’encre 19/14 cm – 2012
Résidence d’artistes – CAC de Mont de Marsan 2012.

L’oeuvre de Dominique Salmon nous donne à voir, en peinture des objets et équipements anodins qui nous entourent, dans les villes notamment.

Les équipements de nos voies publiques suréquipées sont incontournables et invisibles à la fois.
Incontournables parce qu’ils conditionnent tout mouvement, tout déplacement dans la ville. Ils autorisent, interdisent, canalisent, en cela leur présence et leur rayonnement sont considérables. Invisibles parce qu’ils disparaissent pourtant en tant qu’objet, derrière leur fonction.

La peinture de Dominique Salmon rend à ces objets leur image perdue, leur existence en tant qu’éléments physiques et esthétiques.

Son travail tente de faire un état des lieux du paysage urbain qui conditionne tacitement nos parcours et déplacements.

http://www.dominiquesalmon.fr/