Mécanismes pour une Entente : présentation

534525_531293370231603_1356291145_n

« Mécanismes pour une entente » est un projet expérimental de production artistique collective interdisciplinaire et transnationale basée sur des conditions de recherche exceptionnelles autour des enjeux de l’histoire politique européenne. Il a été conçu, et est coordonné par deux artistes-membres au sein de PointBarre : Marta Jonville et Tomas Matauko.

Ce projet analyse l’évolution du contexte politique qui a provoqué la naissance et la mise à mort de la ligne de train « Silesia Cracovia Karpathy » reliant Varsovie à Bucarest via Cracovie, Košice et Budapest. Pour cela, un laboratoire de réflexion et de recherche interdisciplinaire, sous la forme d’une série de résidences ciblera les enjeux politiques qui ont accompagné l ’existence de la ligne durant quatre périodes. La première période (1918-1938) : le démantèlement de l’empire austro-hongrois et la restructuration de l’Europe centrale, les négociations de « la petite entente » dans l’entre-deux guerres et l’arrivée du nazisme. La deuxième période (1938-1948) : les conséquences des accords de Munich et la séparation de la Tchécoslovaquie, la deuxième guerre mondiale et la question juive (cette ligne fut utilisé pour le transport des juifs vers les camps d’extermination). La troisième période (1948-1989) : le bloc soviétique, les différences entre les pays du bloc. La quatrième période (1989-2011) : la libéralisation de l’ex-bloc soviétique. Durant la nuit du 4 juin 2010, suite à des inondations, un pont fut détruit au sud de la Pologne.

Depuis, la connexion entre Košice et Cracovie n’est plus effectuée par aucun train direct.

L’enjeu principal de ce projet est la production d’une œuvre d’art collective et multiforme, afin de promouvoir une profonde réflexion esthétique, philosophique et politique sur le devenir des pays d’Europe centrale en relation à l’idée d’Union Européenne.

Nous voulons travailler la nature de la condition européenne.

Nous avons plusieurs ambitions et objectifs à travers ce projet :
-La réalisation d’une œuvre plastique
-Un film documentaire
-Un catalogue
-Reconnecter la ligne de train

http://mecanismespourentente.eu

Mechanisms For An Entente is a collective, interdisciplinary and transnational art production experimentation based on outstanding research conditions around the issues of European political history. This project analyzes the evolution of the political context causing the birth and the killing of the train line « Silesia Cracovia Karpathy » that linked Warsaw to Bucharest through Krakow, Košice and Budapest. For this purpose an interdisciplinary research think tank under the form of a series of residencies will target the political issues that accompanied the existence of the line over four periods. First period (1918-1938) : the dismantling of the Austro-Hungarian Empire and the restructuring of Central Europe, the negotiations of « the little entente » in the interwar period and the advent of Nazism. Second period (1938-1948) : the consequences of the Munich agreements and the separation of Czechoslovakia, World War II and the Jewish question (this line has been used to transport Jews to the extermination camps). Third period (1948-1989) : the Soviet bloc, the differences between the countries of the bloc. Forth period (1989-2011) : liberalization of the former Soviet bloc. During the night the 4th of june 2010, due to floods, a bridge was destroyed in southern Poland. Since then, the connection between Košice and Krakow it’s no longer carried out by any direct train. The main issue of this project is the production of a multiform collective artwork, to promote a deep aesthetic, philosophical and political reasoning power about the becoming of Central European countries in relation to the idea of the European Union. We want to work the nature of the European condition.