CV. Marta Jonville

EDUCATION ET FORMATION

  • ENSAD Ecole nationale supérieure d’art décoratif de Limoges – DNSEP (Diplôme National Supérieur d’Expression artistique) obtenu 1994
  • Hull School of Art and Design 1992
  • DEUST Administration de la culture Faculté des sciences et techniques Université de Limoges 1995

BOURSES & PRIX

  • Aide à la création, Ministère de la culture 2004
  • Opline Prize 2009
  • Aide à la création, Ministère de la culture 2016

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

  • Enseignante pour l’EBABX (2è, 3è et 4è années) Ateliers ouvert & workshops en Pologne, Slovaquie, Hongrie et Roumanie, 2013/2014
  • Conception d’un Open-Studio adressé aux étudiants en 4è année de l’Académie d’Art de Cracovie, Pologne, en collaboration avec Roman Dziadkiewicz, 2013
  • Enseignante à l’École des Beaux Arts de Košice, Slovaquie, Open Atelier, Performance et Espaces Publics, 2009

COMMISSARIAT 

  • Des Ensembles, exposition au Polarium, Fabrique Pola, Bordeaux (en collaboration avec Łukasz Białkowski et Tomas Matauko, 2014
  • Mechanizmy Porozumiewania, exposition au MOS à Cracovie, Pologne (en collaboration avec Tomas Matauko & Piotr Sikora), 2013
  • Mechanizmy k dohode, programmation à Tabačka KulturFabrik à Košice, Slovaquie en collaboration avec Tomas Matauko, 2013
  • Deadline, exposition au Multi Arts Center Bakelit de Budapest, Hongrie, en collaboration avec Tomas Matauko, 2013
  • Mécanismes pour une entente.Conception, réalisation, direction artistique et commissariat en collaboration avec Tomas Matauko, 2012/2014
  • Feedback.Coordinatrice du programme de résidences d’artistes à Košice, Slovaquie, 2018/ 2010
  • Barbara un hache dans un cœur. Conception, réalisation et direction artistique de la résidence d’artiste itinérante au Québec, 2005

RÉSIDENCES

  • Prats en Périgord, 2015
  • Mieszkancy Galeria à Cracovie, Pologne, 2012/2014
  • Not Quiet à Fengersfors, Suède, 2010
  • Tabačka KukturFabrik à Košice, Slovaquie, 2008/2009
  • Electrobolochoc, La sépulture, Château de paraît le Frésil, 2008
  • Electrobolochoc, L’abandon, Barjol, Var, , 2008
  • Electrobolochoc, La sécrétion, Château de Botz, Allier, 2008
  • L’Œil de Poisson, Québec. Québec, 2005
  • Les Ateliers presse papier, Trois-Rivières, Québec, , 2005
  • La Fonderie Darling, Usine Éphémère, Montréal, Québec, 2005
  • Nova/Sauvagine, six mois de résidence à la radio, Bordeaux, 2003
  • La Fonderie Darling, à Montréal, Québec, 2002

PERFORMANCES

  • Mécanismes pour une tente, au Multi Arts Center Bakelit à Budapest, 2013
  • Mécanismes pour une tente, à Tabačka KulturFabrik, Košice, Slovaquie, 2013
  • Mécanismes pour une tenteà Plaveč, Slovaquie, 2013
  • Utopia/ Mieszkancy Galeria à Cracovie, Pologne, 2013
  • Various things about various things/ Performances et discussions par Damien Airault, F.A.I.T. à Cracovie, Pologne, 2013
  • Ce qui secret, invitation de Marc Perrin, Maison de la Poésie à Nantes, 2012
  • Festival Expoésie, en collaboration avec Julien Blaine à Périgueux, 2011
  • Sur la plage, Not Quiet à Fengersfors, Suède, 2010
  • Drunk girls on Google, au Théatre de Verre à Paris, , 2010
  • Feedback/24 heures de performances au TNT à Bordeaux, , 2010
  • Alice Hole, Les Grandes Traversées à Bordeaux, France. Commissaire : Jared      Gardinger, 2009
  • Crumb Girls, Tabačka Kulturfabrik à Košice, Slovaquie, 2009
  • Will allways dance for utopia, Use the City Festival à Košice, Slovaquie. Commissaire : Christian Potiron, 2009
  • The Swing, PK7 à Košice, Slovaquie, 2009
  • Prototype pour un DanceFloor mobile, Noc Noc 09 et VGS Gallery à Košice, Slovaquie. Commissariat : Zuzana Pacakova, 2009
  • Allias, Festival Bandits-Mages, Bourges, France, 2009
  • Fontaines lacs et cascades 2, performance dans les 36 fontaines, 16 lavoirs, et 3 cascades du village de Barjol, 2008
  • Burlesque, strip-tease sur un billard, château de Botz à Allier 2008
  • Acting Out & tomates, Castel Coucou à Forbach, 2007
  • Portrait de l’artiste en travailleuse, Galerie La Vitrine à Limoges, 2007
  • Milky-Way,  Espace Croix Baragnon à Toulouse, France. Commissariat : AlaPlage, 2004
  • L’artiste en question, pièce sonore, animée par Arnaud Laporte et Capucine Frey (Nova / Sauvagine), Atelier Vauguet à Bordeaux, 2003
  • Performance lascive et sportive, Galerie Le Grand Café à Saint-Nazaire, 2003
  • La cerise sur le gâteau, avec le collectif Post-modèles au CAPC à Bordeaux, 2002
  • Intervention Plein-Air,avec le collectif Post-modèles aux Abattoirs de Toulouse, 2002
  • Le bar Post-modèles, Biennale d’architecture de Bordeaux, France, Commissariat : Le Bruit du Frigo, 2002
  • Les Fracquettes, avec le collectif Post-modèles. Commande du FRAC Aquitaine Commissariat : Hervé Legros pour la sortie de la revue «Tilt» aux Escales du livre à Bordeaux, 2002
  • Intervention Plein-Airavec le collectif Post-modèles, Beach Party, Colmar, 2002
  • Intervention Plein-Air avec le collectif Post-modèles, No Beach Today, Angoulême, 2002

EXPOSITIONS SOLO

  • Patience, Attentes, Déplacements, Le Caillou du Jardin Botanique à Bordeaux, France, 2012
  • Marta Jonville på Not Quiet i sommar!exposition de photographie de performances à Not Quiet, Fengersfors, Suède, 2010
  • Exposition dans le cadre de « L’art est Ouvert », centre culturel de Ribérac, 2009
  • Exposition de photos, Galerie Nova, Košice, Slovaquie, 2009
  • Une œuvre grise mais gaie, Un an, un artiste, une œuvre au Lycée du Mirail à Bordeaux, France, 2007
  • Le XXIe siècle commence maintenant,  La Vitrine à Limoges, 2006
  • Sus à la perfection, soirée approximative, participative, performative et militante, ALaPlage à Toulouse, 2005
  • Sus à la perfection, soirée approximative, participative, performative et militante. Au TNT à Bordeaux, France, 2004 

EXPOSITIONS COLLECTIVES

  • Plan de Montage, exposition collective à la bourse du travail de Bordeaux, France. Commissariat : PointBarre, 2014
  • Consommés d’artistes, La vitrine à Limoges, France. Commissariat Kristina Depaulis.
  • Inauguration de la Fabrique Pola à Bordeaux, 2009
  • Le soudage, Boozecooperativa, Athènes, Grèce, 2007
  • Le Grand Atelier, Café Pompier des Beaux Arts de Bordeaux, 2006
  • Barbara une hache dans un cœur, Galerie des ateliers Presse Papier, Trois-Rivières, Québec, 2005
  • Barbara une hache dans un cœur, Galerie l’œil du poisson, Québec, 2006
  • Chroniques Militantes, Mars de l’Art Contemporain, Clermont-Ferrand, France.
  • Sexpoésie, Festival Expoésieà Périgueux, 2004
  • Import/Export, Buy-Sellf, Fonderie Darling, à Montréal, Québec. Commissariat José Saint Louis, 2002
  • Bordeaux VS Nantes, galerie Show-Bedroom à Nantes, 2001
  • Agora Rencontre de l’architecture, à Bordeaux. Commissariat Gabi Farage pour le Bruit du Frigo, 2000 

WORKSHOPS 

  • Mécanismes pour une entente, l’ École des Beaux Arts de Bordeaux et l’Académie d’Art de Cracovie, 2013
  • N/Border, porté par l’École des Beaux Arts Pau-Pyrénées. Invitation de Jean-Paul Labro, 2011
  • Feedback, porté par PointBarre au TNT, Bordeaux, 2010
  • FeedBack, Vychodoslovenska Galleria, Košice, Slovaquie, 2009
  • MoonRide, PhotoFiction, Tabačka Kulturfabrik, Košice, Slovaquie, 2009
  • Lieux Possibles, organisé par Le Bruit du Frigo, Bordeaux, France, 2009
  • Le Grand Atelier, École des Beaux Arts de Bordeaux, France. Commissariat par Damien Airault, 2005 

ENGAGEMENT ASSOCIATIF

  • Fondatrice de l’association LUNIK, 2015
  • Membre fondatrice de l’association PointBarre / collectif d’artistes plasticiens, Bordeaux
  • Membre fondatrice de la Fabrique Pola / Fabrique culturelle et artistique, Bordeaux
  • Membre fondatrice des Post-Modèles, collectif de performeuses, 1999/2002, Bordeaux
  • Présidente de l’association Acces(s) de 2007 à 2011, Pau
  • Présidente de Ma-asso depuis 2006

INTERVENTION EN MILIEU SCOLAIRE

  • Intervenante au Collège Aliénor d’Aquitaine à Bordeaux, 2006/2008
  • Intervenante au Lycée du Mirail, « Un an, un artiste, une œuvre », Bordeaux, 2006/2009

Palabre #1 – Pour un nouvel éco-système de la culture

La Palabre - Crédit : PointBarre

Dimanche 12 octobre 2014 à 11hSalle de l’Atelier du Conservatoire à Bordeaux
> Invité : Guillaume du Boisbaudry
> Dans le cadre de la manifestation ALTERNATIBA GIRONDE – www.alternatiba.eu/gironde/

Event Facebook ici.

A la suite de la Palabre #0 du 17 juin 2014, l’analyse des débats et des propositions nous ont permis de choisir trois premiers axes de travail, constituant un premier cycle de rencontres. Toujours dans la volonté de réunir les désirs de participation au renouvellement des référentiels métropolitains, nous avons pu cibler :

#1- La question de la culture inscrite dans un écosystème métropolitain.
#2- La question de la « rentabilité » de la culture et de ses acteurs, dans tous ses sens.
#3- La question du caractère « populaire » et de ses injonctions.
_________________________________________

La Palabre #1 – Pour un nouvel éco-système de la culture :

La réflexion s’articule autour de l’idée de considérer les activités culturelles – au sens large du terme – comme un écosystème, où les différents acteurs ne sont pas isolés dans un univers cloisonné, mais en interaction permanente, se nourrissant mutuellement. Un système où l’on pense la naissance et la croissance des initiatives, leurs moyens matériels et leur économie, dans une logique qui n’est plus verticale, mais horizontale. En gros, nous travaillons sur le même objet, et partageons le même territoire, il est nécessaire de considérer l’ensemble du tissu culturel avec un même niveau d’importance, chacun étant nécessaire à l’autre. Une écologie, donc.

Questionner la culture en termes d’écosystème permet de :
– Envisager le problème dans sa globalité : dans l’écosystème tous les utilisateurs sont pris en compte, notamment les utilisateurs finaux (amateurs, praticiens, clients, publics, usagers), ce qui permet de dépasser le cadre enfermant de la filière.
– Envisager la dimension temporelle : le système est dynamique, changeant, évolutif, divers, diversifié, chacun y évolue à un rythme singulier, et tous interconnectés dans un cadre global.
– Replacer la question de l’économie à sa juste place : comment s’organisent les échanges – pas uniquement monétaires – entre les acteurs ?
– Intégrer une dimension écologique à la réflexion : comment un « système » favorise t-il (ou non) l’éclosion des initiatives ? Comment agence t-il la diversité ? Comment organise t-il le repli des obsolescences ?
_______________________________________

Guillaume Du Boisbaudry :

Directeur de la revue Nécessaire. Il est depuis 2012 directeur de recherche à l’Institut des Hautes Études en Arts Plastiques. Il est chargé de cours en philosophie de l’art durant 5 ans à l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette. Il voyage en France et à l’étranger et observe des expériences réalisées issues d’utopies comme le jardin-forêt de Steve Page, les propositions architecturales d’auto-construction en forêt du mouvement Reforesting Scotland, ou alors les expériences de culture forestière et de forêt communautaire de Croft 7 près d’Inverness.

Palabre 0 - Crédits : Marta Jonville