TOMAS MATAUKO

J’ai appris à communiquer en enroulant ma jambe autour de la tienne comme on tisse une pensée, fibre à fibre. La force du langage ne réside pas dans le fait qu’un désir court sur toute sa longueur, mais dans le chevauchement de plusieurs intentions. Les relations se forment avant d’être écrites exactement comme l’herbe s’incline sous le vent, et maintenant il n’est plus possible de savoir lequel de nous deux est allé vers l’autre, nu, instable, mais, une fois allumé, l’impréparé fusionna avec son image rémanente comme vingt étages de verre et d’acier dans un incendie.  Notre seigneur des miroirs. Je fermai les yeux, ayant peur de ressembler.

neige

couture

vidéo WibstückR